Neko no Sekai ~RPG~
Bonjour à toi ^^
N'oublie pas de te connecter au forum pour participer ^^
Nous t'attendons avec impatience dans notre monde du rp!
Si tu es nouveau, inscris toi vite et rejoins nous dans notre communauté de rpg. Tu verras c'est magique...

Neko no Sekai ~RPG~

Forum rpg, ouvert à tous, déconseillé aux moins de 16 ans, on vous aura prévenu, nous ne serons en aucun cas responsables des choques des personnes aillant moins de 16 ans!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kayato Uchito, tout simplement.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kayato Uchito

Nombre de messages : 1
Age : 18
Localisation : /.
Amour : /.
Date d'inscription : 10/06/2012
MessageSujet: Kayato Uchito, tout simplement.   Dim 10 Juin - 19:36

• Nom : Uchito.

• Prénom : Kayato.

• Âge : 17 Ans.

• Sexe : Masculin.

• Sexualité : Bisexuelle.

• Emploi et Situation Financière : Aucun emplois. Aisé.

• Description Physique :


Kayato est un grand garçon.. De taille et d'age.Il mesure un peu plus d'un mètre quatre vingt, pour soixante kilo, il a une silouette de manequin. Pourtant, il n'est pas vraiment interessé par le métier peut importe la paye.. Il n'aime pas se priver et justement peut manger autant qu'il veut sans prendre un gramme. Il a tout pour faire envier de nombreuses personnes, tous sexes confondu. Sa peau est plutôt blanche, elle est douce comme celle des bébés.


Les traits de son visage sont doux et affirmés. Il a un nez fin et droit, deux douce lèvre d'une couleur rosé et deux yeux d'une étrange couleur vert turquoise et violette.

Son oeil droit est quelque fois caché par une longue mèche, son oeil gauche lui, est jamais caché. Ils ont une forme en amande, de long cils noir pour un garçon...

Kayato est un garçon blond, avec des reflet dorée et sans aucune coloration. Il ne fait rien de spécial à ses cheveux pour qu'ils soit comme ça, mis à part quelques shampoing et coups de brosse.. Ils sont vraiment très doux et lisse, sans jamais aucun noeud même au reveil, de nombreuses personnes aurait voulu donner tout ce qu'elles ont rien que pour avoir sa nature de cheveux... Ils sont irrégulièrement coupé en dégradé le long de sa nuque. Il a une mèche de cheveux qui lui retombe devant les yeux, elle est assez longue étant donné qu'il ne la coupe pas souvent, ne voyant pas la différence de longueur un mois avant et un mois après. Le matin il lui arrive souvent d'avoir des épis, qui vont dans tout les sens. Et même avec tout les coups de brosses du monde, il y a toujours sur sa tête une ou deux mèches rebelles qui ne se placent pas comme il faut..

• Description Psychologique :

Kayato est un peu difficile à cerner. On ne sait jamais à quoi il pense, un instant il peut être calme et attentionné, et celui d'après, il est froid et violent... C'est un peu ce que l'on appelle Lunatique, non ? Mais en tant normal... Il est...Normal.C'est à dire indifférent à tout ce qui peut bien arriver autour de lui.

Bien sur, comme tout le monde, il a des qualités et des défauts. Le plus souvent, il est froid, mais calme, tant que l'on ne le dérange pas.Bien sur, il déteste qu'on le prenne de haut, quand c'est le cas, selon son humeur il peut soit l'ignorer, soit le punir. Il sait où est sa place et celle des autres, et ne se laissera jamais marcher sur les pieds.


Si on se montre gentil avec lui, il en fait autant, avec bien sur des limites selon la personne à qui il s'adresse. On ne le voit que rarement sourire, même quasi-jamais, il affiche toujours le même regard froid et indifférent. Mis à part au personne qu'il aime... Qui sont très rare. Même à sa propre famille, en dix-sept ans de co-habitation, il ne leur a offert qu'un sourire ou deux, et encore.


Parfois, il lui arrive de se couper du monde pendant plusieurs jours, pour réfléchir ou pas. Mais dans ses cas là, vaut mieux ne pas le déranger, il pourra se montrer violent. Il aime être tranquille, dans le silence complet mis à part quelques bruits de fond, et seul. C'est généralement dans ses cas là qu'il a le plus d'inspiration pour écrire, ce n'est pas sa passion, mais il apprécie pouvoir transmettre ses ressenti sur du papier, la plupart du temps, ce qu'il écrit est tiré de sa vie, il peut écrire aussi des textes qui ne lui correspondent pas du tout. Et, a moins d'annuler le projet ou du le terminer, il laissera sortir une aura plutôt noire et lugubre. Il agit un peu comme un enfant à qui on ordonne de terminer sa soupe sinon pas de dessert. Il n'est pas du genre à se prendre la tête, mais il n'aime pas ne pas comprendre les choses ou les personnes et fera généralement tout pour le comprendre...

• Histoire :


Un jours de vent, ou plutôt, une nuit de vent, dans une maison pourtant habituellement silencieuse, on entendit soudain des cri. Ceux d'un bébé qui venais tout juste de naitre. On était le seize novembre, et c'était un jour de fête, c'était un jeune garçon, il avait les yeux de sa mère et le nez de son père. Autour de lui, en plus de ses parents, de nombreuse personne s'était rassemblées, tous voulant voir le nouveau-né. Ils n'étaient tous que légèrement habillé pour un mois d'automne et dans la pièce où ils se trouvaient, seul quelques bougies illuminaient le lieux. Un courant d'air venant siffler sous le nez du bébé, le fit éternuer. Il se fit rapidement envelopper d'une douce couverture et il entendit un léger cri, de la part de la mère visant l'homme qui venait d'ouvrir la porte pour entrer, et se tut immédiatement, comme le reste de la salle. Maintenant, mis à part les bruit de pas de l'homme se rapprochant de l'enfant et les cri innocents de se dernier, se fut le silence total. L'homme alla se planter devant la mère, cette dernière, ne pouvant s'incliner comme le faisait les autres, se contenta de baisser la tête avec respect. Sans demander à la génitrice, il prit le nouveau né dans ses bras et le souleva devant une bougie pour mieux l'observer. Il fit un grand sourire à la mère, et avant toute réaction de sa part, s'en alla avec l'enfant, par la porte par laquelle il était entré. La pièce retrouva son silence, et les visages des personne s'y trouvant, perdirent de leurs couleurs, pourtant la mère, elle leurs offrit en grand sourire chaleureux. L'homme marcha portant l'enfant contre lui, jusqu'à un grand manoir à proximité. Il entra, et monta les escaliers pour rejoindre sa compagne dans une des nombreuses chambres de la demeure. Il lui confia l'enfant et repartie sans un mot...


Kayato était né il y a maintenant dix-sept ans, de parents pauvres et recueillis dès sa naissance par un couple de noble ne pouvant pas avoir d'enfant. Devait-il s'en plaindre ou s'en réjouir ? On l'avait forcé à naître et dès sa naissance deux chemins qu'il n'aurait jamais souhaitez lui avait été tracé, l'un étant dans la pauvreté, à mendier dans la rue des morceaux de pain, mais il aurait eu une famille chaleureuse qui lui aurait appris ce qu'était l'amour... et l'autre, celui dans lequel il s'est avancé, le forcer à vivre riche, reniant les être inférieurs, manquant de rien, mis à part d'un amour qu'il n'aura jamais.
Après lui, un frère et deux soeur ont dû suivre le même chemins, aucun liens du sang ne les relier, aucun souvenir...


Étant le premier fils du compte Uchito, même fils adoptif, Kayato dû grandir seul, étudiant durant tout son temps, sans amour ni amis, plongé dans ses livres et dans les reproches de son père. En grandissant uniquement en compagnie d'un homme froid, il développa la même façon de penser et le même caractère. Si ses frères et soeur avait été recueillis de la même façon que lui, il ne pesait pas sur eux le même poids qu'un enfant héritier. Oui, dès maintenant, et même dès sa naissance, son futur avait déjà été tracé. Il devait hérité du titre de compte de son père, faire d'autre héritiers... Toutes ses complications qu'il n'avait pas demandé. Il pourrait très bien jeter ce fardeau sur son frère, mais celui ci était comme lui, il ne intéressait pas à ce titre.

A quatorze ans à peine, il en savait beaucoup plus que de nombreux adultes réunis. L'obligeant à étudier dès son plus jeune age, l'échec n'étant pas permis, Drake passait ses journées, même le peu par ans qui lui était libre, à travailler... Dans l'unique but de remonter dans l'estime de son père. Ce n'est pas un peu contradictoire ? Il ne veut pas de lui, mais fait tout pour lui. Pourquoi ? C'est simple, c'est la seule chose qui lui reste, ses parents biologique l'ayant abandonné, sa mère adoptive morte peu avant ses huit ans et remplacé par une autre femme pour élever ses frères...

• Autres : Kayato déteste les gens qui le colle et qu'ont lui touche ses cheveux.

• Code :
Spoiler:
 




• Votre prénom et votre age ? : Anaïs. 13 Ans [ Je sais très bien que c'est interdit au moin de 16 ans, mais je suis tout à fait conciente. De plus je veux ètres honnête avec vous ! ]

• D'où venez vous ? : Comment ça ?


• Comment avez vous connus le forum? : Je cherchais des forum d' RPG.


• Que pensez vous du Designe ? : Beaucoups trop bleu à mon goût mais c'est asser jolie tout de même.


• Aimez vous le concept de ce forum ? : Oui, car ça change. Dans tout les RPG ou j'étais inscrite c'étais toujours les humain qui dominent et maitenan c'est les neko. Je trouve cela original donc oui j'aime !


Dernière édition par Kayato Uchito le Lun 11 Juin - 0:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Louna Hakukoku

Féminin
Nombre de messages : 439
Age : 25
Localisation : Avec mon maitre
Amour : Personne malheureusement
Date d'inscription : 12/05/2010

Feuille de personnage
Maître/Maîtresse de: De mon coeur
Hybride de...: Yu'mikor DevilsCry
Rang spécial Fow: Âme triste
MessageSujet: Re: Kayato Uchito, tout simplement.   Dim 10 Juin - 21:50

Bienvenue a toi Nyaw !
Met vite un vava avec ta joli petite bouille dessus <3
Amuse toi bien !

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

Kayato Uchito, tout simplement.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neko no Sekai ~RPG~ :: Inscription au registre de No Sekai :: Présentations des Humains-
Sauter vers: